XXXholic

XXXholic, un manga de CLAMP :
Kuchibiru ni doku wo nutte Tu es venue dans ma chambre
Boku no heya ni kitta deshou Après avoir mis du poison sur tes lèvres
Anata no kisu de mou Tu m'embrasses
Karada mo nou mo tokete shimaisou Et c'est comme si mon âme et mon corps fondaient
Daikirai na boku jukyusai Je me déteste, j'ai 19 ans
Dakirai na boku jukyusai Je me déteste, j'ai 19 ans
Hakike ga suru kurai anata no kokoro utsukushii no ni Bien que ton coeur soit beau à m'en rendre malade
Nani hitotsu dekinai boku ni shitte kureru no Pourquoi m'embrasses-tu, moi qui suis désarmé ?
Daikirai na hibi jukyusai Je déteste ces jours, j'ai 19 ans
Daikirai na kao jukyusai Je déteste mon visage, j'ai 19 ans
(ku-ku-ku) Kuroagechachou no you ni hokorashii hane de tobitai Comme un machaon noir, je veux voler de mes propres ailes
(ku-ku-ku) Kudaranai te iwanaide sona jinsei ga in no…in no… Ne me dis pas que c'est stupide, j'aime cette vie-là.

Kimihiro Watanuki, un étudiant, voit depuis toujours autour de lui des monstres qu'il n'arrive pas à identifier. Ces monstres qui le collent ne souhaitent qu'une chose, le dévorer. Mais, un jour, il rencontre une certaine Yuko, qui vit dans une boutique un peu particulière, une boutique où l'on peut avoir ce qu'on veut, du moment qu'on en paie le prix, la chose qui nous est la plus chère au monde. Lui, souhaite que les monstres ne s'en prennent plus à lui. Mais, exceptionnellement, son prix sera de rester au service de Yuko jusqu'à ce qu'elle estime qu'il en est assez !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :