Arata tome 1

Arata tome 1

De Yuu Watase chez Kurokawa

Arata. Un même nom pour deux habitants de deux mondes différents. Le premier est un lycéen ordinaire, brimé par ses camarades à cause de sa naïveté et de sa gentillesse. Le second a été obligé de se travestir pour succéder à la princesse d'un monde de fantasy, qui s'est fait assasinée par ses serviteurs sous ses yeux. Seul témoin, il devient directement suspect, et fuit pour échapper aux assassins qui le poursuivent. Arrivé dans une forêt, qui se révèle être un forêt enchantée, et ils échangent tout deux de vie, prenant chacun l'apparence de l'autre aux yeux des habitants normaux. Entre complots, nouvelles découverts, humour et amour, vous aurez le choix !

Pas de tomes précédents

Le tome commence par la présentation du premier Arata, celui du monde mystique, de son amie Kotoha et de sa grand-mère qui l'oblige à se travestir pour remplacer la princesse de ce monde. *Il doit protéger le hayagami (l'épée si on veut) familial, Tsukuyo. Mais il ne se passe rien alors qu'il devrait réagir à la présence d'Arata* Lors de la cérémonie de succession, la princesse est blessée par Kanagi, un des douze fourreaux divins, un de ses serviteurs. Arata est découvert et est obligé de fuir à cause des accusations contre lui (tout le monde pense qu'il a tué la princesse) vers la forêt de Kando.

Présentation du second Arata (Arata Hinohara) qui sauve un camarade accusé d'être un pervers et capture le vrai coupable. Il réussit à se faire des amis grâce à cette affaire mais son bohneur est bref car le lendemain arrive un camarade de son ancien collège. De plus c'est cleui qui le martyrisait, de son nom Kadowaki, qui faisait autrefois partie de son club d'athlétisme et qui était le meilleur ami d'Arata. Depuis un certain évènement, Kadowaki le martyrise et désormais ça continue. Après avoir découvert que son "camarade" du début l'a trahi il est projeté dans la forêt de Kando…

Il rencontre Kotoha qui l'oblige à se déguiser en pélerin pour éviter à Kannagi.Sans comprendre ce qui lui arrive, Arata rencontre la grand-mère de l'autre Arata qui semble croire que le nouveau venu a l'apparence de son petit-fils, comme tous les autres. Kannagi arrive et prend Koyoha en otage. Il utilise le kamui (le pouvoir) de son hayagami Homura, celui des flammes. Arata s'apprête à répondre avec le premier objet qu'il a sous la main, Tsukuyo mais le hayagami réagit à sa présence. Il dit la formule "Montre-toi" et le hayagami révèle sa puissance, ce qui signifie qu'Arata a été choisi pour devenir son fourreau.

L'autre Arata est pris pour un pervers car il se balade torse nu.

Les fourreaux contrôlent les hayagamis et 12 d'entre eux sont nommés "fourreaux divins" et doivent servir la princesse. Ce sont des êtres mi-hommes mi-dieux car ils peuvent contrôler tout un pays avec leurs pouvoirs.

Kannagi met Arata en prison. Grâce à la pierre que lui a donné Kotoha les Arata parviennent à communiquer. Hinohara explique la situation à l'autre Arata qui lui assure qu'il n'a rien fait à la princesse, que c'est Kannagi qui l'a tué. C'est ce que Hinohara essaie de faire comprendre aux juges mais il est condamné à l'exil sur Gatoya. La princesse contacte Hinohara et Kotoha et leur demande de l'aide. Arata promet de lui remettre Tsukuyo pour qu'elle se rétablisse.

Beaucoup d'action pour un seul tome ! Même si l'histoire de deux personnes différentes ayant le même nom n'est pas une première, elle surprend de par son originalité et Yuu Watase tourne tout avec l'humour qui lui est propre. C'est vraiment sympa à lire !

17/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :