Guilty crown

En 2019 au Japon, un terrible virus nommé Apocalypse a mis le pays dans le chaos. 10 ans plus tard, le pays s’est rétabli avec l’aide des pays étrangers et l’installation de la GHQ, une organisation envoyée qui contrôle le Japon avec un régiment militaire. Shû Oma est un lycéen comme les autres quoique très mal dans sa peau et avec très peu de confiance en lui, même s'il ne le montre pas. Alors qu’il se rend à son club d’audiovisuel, il rencontre Inori, la chanteuse célèbre des EGOIST, blessée, elle lui confie un robot qu’il doit remettre à un certain Gai, chef des terroristes nommés Croque-morts qui se battent contre le nouveau gouvernement. En voulant sauver Inori, il s’empare de l’objet à l’intérieur du robot, le VOID genome,contenant « le pouvoir du Roi ». Ce pouvoir permet de manipuler la forme que prend le cœur des autres. Saura-t-il faire les bons choix pour que ce pouvoir ne tombe pas entre de mauvaises mains ?

Guilty crown

Cet anime est sorti en 2011, disponible sur la plateforme ADN, il a été produit par I.G production (xxxHolic, Tsubasa Reservoir Chronicle) et réalisé par Tetsuro Araki (Death Note, l’Attaque des Titans).  Composé de 22 épisodes scénarisés par Hiroyuki Yoshino (Code GEASS, Magi-The Kingdom of Magic, Accel world) et Ichiro Okouchi (Brave Story, Code GEASS, Angelic Layer) avec le chara-design de Redjuice (le groupe Supercell, Hatsune Miku project), l’anime a également connu des adaptations en mangas et des OAV. La musique est signée Hiroyuki Sawano (Zombie Loan, Blue Exorcist, L’attaque des Titans) et les groupes Supercell et EGOIST se sont chargés des openings et endings. À noter que EGOIST a été créé pour correspondre au personnage de Inori, mais perdure malgré la fin de l'anime.

 

Euterpe de EGOIST, chanson qui ouvre l'anime, associée à Inori

Une série prenante, dont le héros évolue constamment au cours des épisodes. On ne peut que constater des ressemblances avec d’autres séries, comme Code GEASS, auquel les scénaristes ont participé, dont le héros se bat contre un régime militaire, en tant que leader charismatique cependant, ou Shinig tears X wind, où les « Chevaliers du cœur » tirent les armes du corps de leurs alliés (des femmes en général). Néanmoins, c’est le personnage de Shû qui change la donne. En effet, ses facettes sont multiples et on le retrouve changé à chaque épisode. Je ne dirais pas en quoi, mais c’est en tout cas ce qui m’a le plus marqué dans cet anime, avec la musique, que je ne peux plus me passer d’écouter. Si vous avez aimé Code GEASS n’hésitez pas à vous jeter sur Guilty crown ! Le dire comme ça peut paraître étrange, mais même si certaines caractéristiques sont similaires, cela ne signifie pas que l’anime est mauvais !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :