Chobits tome 1

Chobits tome 1

De CLAMP chez Pika éditions

Hideki Motusawa a quitté sa campagne pour venir étudier à Tokyo. C'est avec surprise qu'il découvre qu'à Tokyo, tous ont des ordinateurs à forme humaine ! Il souhaite en avoir un également, mais leur prix est exorbitant…Il se résigne, mais découvre dans les poubelles un de ces ordinateurs. Heureux, il la prend chez lui (car elle a une apparence de femme), mais après maintes surprises, découvre qu'elle marche sans aucun logiciel, ce qui est normalement impossible…Serait-elle un chobits, un oridnateur marchant et pensant par lui-même ?

Pas de tomes précédents

Au début du tome, Hideki bave devant des ordinateurs personnels, il en veut un mais n'aura jamais assez d'argent. C'est alors qu'il en trouve un dans les poubelles. Il hésite d'abord à le prendre pour finir par rentrer chez lui avec. Après avoir activé le bouton de démarrage se trouvant à un endroit pour le moins inattendu, l'ordi se réveille et ne dit que "Tchii". Il se rend compte de la chance qu'il a eu de trouver un si bel ordi dans les poubelles.

Le lendemain, après une crise d'Hideki qui avait totalement oublié qu'il avait recueilli un ordi, il décide de la baptiser Tchii et tente de la brancher sur la télévision pour voir ses logiciels. L'écran inscrivant "no data" (=pas de données), il se demande s'il a été vraiment chanceux au final… Hideki part à ses cours de prépa et son ami Shimbo propose de venir voir ce qui a pu se passer aves Tchii. Celui-ci lui dit que sans données, l'ordi n'est pas censé marcher. Il tente de vérifier de quelle marque elle provient, sans résultat. Il décide alors de tester avec son ordi perso portable, Sumomo mais celui-ci se plante dès qu'il est branché à Tchii. Super triste par ce qui vient de se passer, Shimbo lui file le numéro d'un spécialiste en ordi pour qu'il le consulte. En chemin, il rencontre sa concierge, Chitose Hibiya. Arrivé devant l'immense baraque du spécialiste, une horde d'ordi l'accueille ainsi que leur propriétaire, Minoru Kokubunji, qui est…en cinquième.

Les ordis de Minoru se plantent les uns après les autres en étant connectés à Tchii, mais un dernier ordi nommé Yuzuki se porte volontaire pour tester les capacités de Tchii, malheureusement une partie de ses données est effacée, ce qui semble affecter Minoru. Elle révèle que Tchii dispose d'une protection que l'on ne peut pas pénétrer. Minoru dit qu'il est possible que Tchii soit un Chobits un ordinateur exceptionnel qui pense et agit par lui-même. Tous les autres ordis, Yuzuki y compris, agissent comme ils ont été programmés. Mais ce n'est qu'une légende urbaine…

Minoru découvre que Tchii a un soft d'apprentissage, ce qui fait qu'elle pourra parler et faire d'autre chose que dire "Tchii" tout le temps. C'est donc à Hideki que revient la tâche de "l'élever". Minoru le met en garde : il ne vaut mieux pas qu'il tombe amoureux d'elle…De retour chez lui, sa concierge offre des vêtements pour Tchii. Mais il faut toujours qu'il lui achète des sous-vêtements. S'en suit une longue galère pour acheter des culottes à Tchii…Hideki part travailler, profitant de l'occasion pour apprendre quelques mots à Tchii. Il voit sa kouhai, Yumi, qui semble triste par l'utilisation des ordi personnels, n'ayant qu'un ordi mobile qui tient dans la paume de sa main.

À la librairie, un livre semble fasciner Tchii, Hideki décide de lui acheter ce qui la rend très heureuse. Ce livre parle d'une ville déserte où tous restent à l'intérieur avec leurs "choses" (ce qui semble correspondre aux ordis). Tchii est absente en le lisant, comme si ça lui rappelait quelquechose…Minoru donne rendez-vous à Hideki pour parler de Tchii et lui montre une photo d'un ordi ressemblant à Tchii, avec inscrit "hobit" et le début est caché par son bras.

L'expéditeur de cette photo semble vouloir préserver son identité, mais cela signifierait que Tchii est un Chobits…Hideki se rend compte qu'il est tard et que peut-être quelqu'un est venu récupérer Tchii et voit son appart vide. Tchii lui fait peur et il dit avoir cru mourrir. À ces mots Tchii le prend dans ses bras en disant :"Je ne veux pas que tu meures ! Je ne veux pas que tu cesses de bouger !" Hideki lui montre la photo et elle dit que ce n'est pas elle dessus. Peu après sa prof de prépa débarque et dit qu'elle passera la nuit chez lui. Elle s'incruste et semble complexée envers les ordis, comme Yumi. Hideki part lui acheter de la bière, mais Tchii prend un chemin différent, monte sur un poteau et ferme les yeux…

Ce premier tome est intéressant, on veut en savoir plus sur l'origine de Tchii qui semble entourée de mystères. Le personnage d'Hideki exagère tout et, sans lui, le manga perdrait sa saveur. Pour le moment un manga qui promet, même si le premier tome n'est pas parfait.

15/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :