Bienvenue au club Tome 11

Le retour des articles et des chroniques commence avec une série à laquelle je suis particulièrement attachée : Bienvenue au club des Éditions Akata ! Cette fois c’est parti pour le 11ème tome de la série doucement intitulé Bienvenue au club…des bouffons.

Résumé : Alors que Nima s’inquiète pour Yoriko qui vient d’accepter de sortir avec Seri réputé pour se servir des filles, Okinoshima et elle se retrouvent à devoir gérer (encore) un club en crise…

bienvenue-club-11

Critique du tome :
Ce qui me surprend toujours avec cette série, c’est à quel point les intrigues paraissent identiques et à quel point elles se renouvellent pourtant à chaque fois. On a beau parler d’un bon nombre de clubs en perdition (entre celui de nos héros et d’autres) quand un nouveau personnage arrive et demande de l’aide, ce n’est jamais pour la même raison. Je pense que c’est le grand humour de la série qui donne en partie cet effet-là : cette fois on nous parle du club de boulier bref une passion complètement incompréhensible par chez nous, une note sur le fonctionnement du club aurait pu être sympa (mais bon on va pas pinailler).
Même si le sujet de la passion était déjà apparue dans la série dans le cadre du club d’anime, les filles du club de boulier souhaitent ici à tout prix que leur club existe, quitte à ce qu’il devienne totalement l’inverse de ce à quoi elles s’attendaient. Elles sont donc déterminées à conserver ce qui leur permet de continuer à exercer leur passion, allant même jusqu’à oublier cette dernière. Au final, sur cet axe-là le tome tourne un peu en rond, les nouveaux personnages étant légèrement bornés (mais plutôt réalistes).

Parallèlement à tout ça, la relation Nima-Okky progresse…Et c’est pas trop tôt ! Leur duo est certes très touchant et très drôle mais un peu d’avancée au bout de 11 tomes, ça fait du bien. Bon c’est pas phénoménal non plus, mais je dois avouer que le tome vaut le coup rien que pour les quiproquos entre les deux !

Bref, un tome dans la lignée des précédents, frais et sympathique qui présage certaines avancées dans le fil rouge de l’histoire. Cependant les sous-intrigues se multiplient et l’histoire, la vraie, pourrait éventuellement se voir être éclipsée. Mais bon, on peut compter sur la joie de vivre des personnages pour nous faire vivre encore de bons moments malgré tout !


FICHE SÉRIE :
TITRE ORIGINAL :  Seishun shonbori kurabu 青春しょんぼりクラブ
MANGAKA : Nikki ASADA
TYPE : Shôjo
GENRE : Comédie, École, Tranche de vie, Romance
ÉDITEUR : Akata (France), Akita Shoten
PRÉPUBLICATION : Gekkan Princess
STATUT : En cours (11/12 tomes)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :